Utilisez-vous l’email à toutes les étapes du tunnel d’achat ?

L’email n’a pas dit son dernier mot.
Star des stratégies de marketing digital, l’email est 40 fois plus efficace que les réseaux sociaux pour acquérir de nouveaux clients. Découvrons en infographie comment intégrer l’email à chaque étape du tunnel d’achat pour booster vos conversions et améliorer l’expérience client.


1. Les emails d’abandon de navigation

 
Vous observez que les visiteurs de votre site internet ne font que consulter les produits sans les ajouter à leur panier ? Vos pouvez réengager ces curieux en envoyant un email qui leur rappelle les produits qu’ils ont vu sur votre site, leur indiquer lorsque les prix sont en baisse ou que certains produits sont de retour en stock.

✅ Les emails d’abandon de navigation connaissent un taux de clic de 28 %. Vous essayez quand ?


2. Les emails d’abandon de panier

 
Vos internautes créent un panier. C’est à dire qu’ils sélectionnent des produits avant achat. Pourtant, et malgré la qualité de votre offre, ils abandonnent leur commande sans la finaliser. Pour tenter de réengager ces prospects, on peut leur envoyer un email indiquant le panier qu’ils ont quitté.
L’avantage ? Vous pouvez ajouter de nouvelles informations comme par exemple, préciser le nombre de personnes intéressées par les mêmes produits que vos prospects. Vous boosterez votre taux de conversion en jouant ainsi sur le sentiment d’urgence.

✅ Ajouter des avis clients et augmentez vos chances de 63 % de voir votre internaute acheter le produit en question.


3. Les questionnaires d’abandon de panier

 
Vous ne comprenez pas pour quelles raisons vos visiteurs n’ont pas finalisé leur commande ? Pourquoi ne pas leur demander ? Soumettez-leur un questionnaire simple et rapide afin d’en savoir davantage sur leur expérience en ligne. Vous saurez ainsi quelles étapes de votre tunnel d’achat nécessite des améliorations.

✅ Avec un taux d’ouverture de 35 %, et malgré une cible d’abandonnistes, les destinataires sont plutôt enclins à recevoir ce genre de communication. L’enjeu est de soigner le wording et l’ergonomie des formulaires pour recueillir le maximum de réponses.


4. Les emails de cross-sell ou d’up-sell

 
Plus subtils, ces emails interviennent après que l’internaute ait passé une première commande. Leur objectif ? Booster les ventes de produits complémentaires ou pousser à la vente d’un produit similaire à l’achat initial.
Comment y parvenir ? On utilise généralement une structure d’email comme suit :
1. Mettre en évidence la satisfaction du consommateur quant à son dernier achat,
2. Lui présenter les nouveautés,
3. Proposer des recommandations personnalisées.

✅ Les emails d’up-sell et de cross-sell peuvent augmenter votre taux de conversion de 8 %.


5. Les questionnaires de satisfaction

 
Ça y est, votre expérience client est assez fluide pour que votre internaute ait acheté, peut-être même des produits que vous avez recommandé en up-sell. Cela dit, vous pouvez toujours vous améliorer. N’hésitez pas à soumettre un questionnaire de satisfaction qui, comme son confrère d’abandon de panier, vous permettra de pointer les éléments du tunnel d’achat qui peuvent être modifier pour plus de conversions.

✅ Rédiger un avis client rend l’internaute 18 % plus fidèle.


6. Les emails de réassort de produit

 
Quand est-ce que votre consommateur aura épuisé le dernier produit qu’il a acheté ? À la fin de la vie de ce dernier ! Vous pouvez l’anticiper et envoyer un email à votre client pour lui rappeler de commander son produit favori afin qu’il n’en manque pas.

✅ Les emails de réassort connaissent un taux d’ouverture de 54 %


L’email vous intrigue ? Laissez-nous votre adresse email et nous vous contacterons bientôt ! 😉


Amélie

Amélie

Amélie est en charge de la création de contenu chez SaleCycle France. Vous pouvez la croiser à flâner dans les rues de Paris à la recherche de lieux insolites... ou dans les allées du salon de l'automobile !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *