RGPD, une bonne mesure pour 84 % des marketers

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Un an après l’entrée en vigueur du RGPD, SaleCycle a soumis un questionnaire en ligne aux professionnels du e-commerce afin de déterminer l’impact de la loi sur leurs pratiques quotidiennes.
 
Si à l’époque, l’adoption de règles plus strictes sur la gestion des données soulevait des interrogations dans les entreprises et administrations Européennes, les premiers retours sont positifs : 84 % des professionnels du marketing estiment même que cette loi est une bonne mesure.
 
Découvrez les résultats de notre sondage sous la forme d’une infographie.


Pour les plus impatients, voici les 3 chiffres clés à retenir :

• 84 % des professionnels du marketing voient le RGPD comme une bonne mesure > Je tweete !

• 76 % des personnes interrogées ont changé leur manière de récolter le consentement marketing > Je tweete !

• 85 % des petites entreprises estiment que le RGPD est synonyme d’audience plus engagée > Je tweete !



1 • Marketers et RGPD, une collaboration qui commence bien

 
Courant 2018, se mettre en conformité par rapport au règlement général sur la protection des données était l’objectif numéro 1 des marketers et autres professionnels de la data. En effet, nombre d’entre eux se demandaient si les règles plus strictes concernant la collecte du consentement marketing en ligne ne rendraient pas leur travail plus difficile. Ils s’attendaient à une réduction du nombre d’inscriptions aux newsletters et autres communications en ligne.
 
Après un an d’application de la loi, qu’en est-il concrètement du quotidien des marketers ?

Eh bien les retours sont plutôt positifs !

84 % des personnes interrogées estiment que le RGPD est une bonne mesure, certains vont jusqu’à déclarer que leur audience est plus engagée depuis l’adoption de la loi. Et cela est logique ! Si les utilisateurs sont consentants à recevoir des communications, ils seront plus réceptifs à la teneur de la communication de l’entreprise.
Les sondés expliquent notamment que le fait de concentrer ses efforts sur les internautes engagés permet de diminuer ce qu’on peut appeler le « bruit » du marketing. En d’autres termes, maximiser l’impact du message marketing. En réalité, le RGPD aurait eu pour effet de réduire la quantité de leads tout en améliorant leur qualité, ce qui n’est pas pour déplaire aux professionnels du e-commerce !
 
Les commentaires les plus critiques à propos du RGPD visent le processus de mise en conformité et son impact négatif sur l’expérience client. Il est vrai que, l’ajout de champs, d’options, de cases ou encore de pop-up ont tendance à alourdir l’expérience en ligne. Pour vous aider à gérer au mieux l’UX dans une période de changement telle que l’application d’une loi, nous vous proposons de lire cet article expliquant comment bien corréler l’expérience client et le design :

Tout savoir sur le couple UI / UX


2 • RGPD, les axes d’adaptation 

 
En moyenne, 76 % des professionnels du marketing admettent s’être adapté au RGPD en modifiant leur manière de récolter le consentement des visiteurs. Ce chiffre atteint 82,4 % pour l’Angleterre et l’Europe contre 62,5 % pour les pays étrangers.
 
Les principaux outils adoptés suite à l’adoption du RGPD sont :
• à 21 % les cases à cocher pour donner son consentement,
• à 26 % l’introduction de processus d’opt-in plus stricts,
• et à 32 % se concentrer sur l’obtention explicite du consentement marketing.

En plus de cela, 29 % d’entre eux ont mis en place des outils pour aider à la gestion de la permission marketing.

Nous avons aussi demandé si le RGPD a affecté leur utilisation de l’email marketing.
Pour la grande majorité, soit 80 %, l’adoption de la loi de la protection des données n’a pas impacté l’utilisation des emails. Au contraire, 8% ont admis utiliser cet outil plus qu’avant et ils sont 12 % à l’utiliser moins qu’avant.


Vous avez des questions sur votre conformité quant au RGPD ? Vous souhaitez découvrir nos solutions conformes à la legislation ? Laissez-nous vos coordonnées et nous vons contacterons très vite !


Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on pinterest
Amélie

Amélie

Amélie est en charge de la création de contenu chez SaleCycle France. Vous pouvez la croiser à flâner dans les rues de Paris à la recherche de lieux insolites... ou dans les allées du salon de l'automobile !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *