Existe t-il encore un pic d’activité dans le secteur du voyage ?

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Vous avez peut-être déjà réservé vos vacances estivales, et à en croire les chiffres, vous n’êtes pas le seul ! Traditionnellement, le début de l’année correspond à un pic d’activité pour le secteur du voyage.
Mais, à l’heure du low cost et des agences de voyage en ligne, existe t-il encore un temps dynamique pour les acteurs du tourisme ?


Quelles sont les tendances de consommation en ligne ?

Après avoir consulté TripAdvisor une dizaine de fois, s’être amusé des commentairesfarfelus des internautes, il est temps de réserver vos billets d’avion.


« Il y a trop de sable sur la plage mais l’eau est claire. »


Grâce à Google Trends on peut observer la popularité de certains termes relatifs au voyage au cours de l’année. Pour des raisons évidentes de volume, l’analyse a été effectuée avec des termes anglophones et à l’international.

* Hotels (Anglais) : Hôtel (Français)
*Rental Cars (Anglais) : Location de voitures (Français)
* Flights (Anglais) : Vols en avion (Français)


Les données Google sont sans appel : il existe bel et bien une tendance consommateur concernant le secteur du voyage. La réservation des transports – et en particulier pour les vols en avion – intervient très tôt dans la planification du voyage, tandis que la location de voiture ou la réservation d’un logement est prévu pour certains quasiment à la dernière minute.
C’est d’ailleurs les vols d’avion qui connaissent la saisonnalité la plus importante.
On remarque que l’an dernier, le pic d’activité n’a duré qu’une semaine : dès le début de janvier avant de diminuer petit à petit.

Le reste de l’année, les réservations sont constantes avec un regain d’activité à l’automne pour la location de véhicule et l’hôtellerie.

via GIPHY

Le dessin des courbes de réservation d’hôtel et les locations de voitures sont sensiblement les mêmes au cours de l’année, avec une forte activité entre juin et juillet. C’est en début d’année que leurs courbes se séparent : quand l’hôtellerie connaît une augmentation assez nette alors que la hausse des locations de véhicules est très légère.


Est-ce que les pics d’activités sont forcément synonymes de hausse des bénéfices ?

La vraie question, c’est de savoir si les fluctuations présentée par Google Trends se convertissent en monnaie sonnante et trébuchante pour les e-commerçants.
La réponse est oui.

Jetons un oeil au cas des grandes entreprises du secteur, telles que Priceline Group – qui détient entre autres Booking.com, KAYAK et rentalcars.com.
On constate que leur chiffre d’affaires augmente aux premier et troisième trimestres en 2016 et 2017.
Et sachant que ces acteurs couvrent la quasi totalité des aspects de la réservation de voyage en ligne, l’évolution de leurs recettes est un bon indicateur.

D’autres entreprises importantes du secteur, estiment que janvier est leur période de pic d’activité. Pour certaines, il s’agit même du mois durant lequel 40 % des réservations annuelles totales sont effectuées. Preuve du regain d’activité, la multiplication du nombre de sessions entraîne une augmentation de 42 % du taux d’abandon de panier (données SaleCycle concernant les clients du secteur du voyage).
Cela représente une hausse très importante, d’autant plus que l’on sait que le taux d’abandon de panier de cette industrie est le plus élevé de tous : plus de 82%.

N’hésitez pas à consulter notre infographie sur le sujet.


Comment profiter au mieux des pics d’activité ?

Maintenant qu’il est acté que le pic d’activité existe toujours pour le voyage, le sujet est de savoir comment, en tant qu’acteur du secteur, profiter au maximum de ces temps forts.


N’hésitez pas à consulter notre étude de cas sur Transavia et découvrez comment la compagnie aérienne recible 50% de ses abandonnistes grâce à une stratégie email et on-site :

Étude de cas Transavia

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on pinterest
Amélie

Amélie

Amélie est en charge de la création de contenu chez SaleCycle France. Vous pouvez la croiser à flâner dans les rues de Paris à la recherche de lieux insolites... ou dans les allées du salon de l'automobile !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *