Tendances Remarketing 2ème Trimestre 2018

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Les températures ont déjà commencé à chuter, les open space se remplissent de collègues au teint hâlé : pas de doute, c’est la rentrée ! Pour s’y remettre doucement, jetons un œil à la manière dont a évolué le taux d’abandon de panier au cours du second trimestre de l’année.

#Reminder | Vous avez besoin que l’on vous rappelle les tendances du premier trimestre ? Vous pouvez consulter notre infographie sur les statistiques des mois de Janvier, Février et Mars derniers dans cet article.


S’il ne fallait retenir que 3 infos…

• 75,6 % : c’est le taux d’abandon de panier moyen entre Avril et Juin 2018 – une baisse de 0,2 point vs. Le 1er trimestre 2018 > Je tweete !

• Avec 81,8 %, le voyage détient à nouveau le record du taux d’abandon de panier le plus élevé de tous les secteurs > Je tweete !

• Le secteur de la mode connaît, ce trimestre encore, le taux d’abandon de panier le plus bas : 69,1 % > Je tweete !


1. En fonction du secteur, la performance des emails varie

Il est surprenant d’observer qu’en fonction des secteurs, les taux d’ouverture et de conversion diffèrent. Voyons cela de plus près !

Au premier coup d’œil, on remarque que certains secteurs performent plus que d’autres.
Par exemple, avec un taux d’ouverture d’email de 56 % et un taux de conversion de 6,6 %, la finance est le secteur le plus performant. Cela s’explique notamment par l’importance des sujets traités.

On observe aussi que le taux d’ouverture des emails du secteur du retail et de la mode sont sensiblement identiques : 38,9 % et 39,9 %. Et le secteur du voyage connaît un taux d’ouverture de 10 point plus élevé, soit 49,1 %. Pourtant, on remarque que les taux de conversion de ces trois secteurs ne sont pas si différents – entre 2,8 et 3,1 %.

Comment expliquer cette tendance ?

Les achats dans le retail ou la mode sont souvent peu engageants et jouent sur l’émotion : le fameux « coup de cœur » à la vue d’une robe sur un site e-commerce. Pour le voyage, le processus de décision est plus complexe : on aime comparer les prix, le tarif d’un voyage est généralement élevé et le choix se fait souvent à plusieurs. Vous l’aurez compris, si le taux d’ouverture des emails du voyage est élevé, c’est que l’internaute est curieux et avide d’information. En revanche, les conversions ne sont proportionnellement pas aussi élevées car les internautes consultent plusieurs sites, plusieurs offres et l’achat est effectué après une étude poussée de l’ensemble des propositions en vigueur sur le marché.

Le secteur caritatif se démarque des autres par une tendance inversée : le taux d’ouverture est moyen – 38,5 % – alors que le taux de conversion est relativement bon : 4,3 %. Il semble que les internautes soient sensibles aux causes mises en avant dans les emails.


2. Et si, pour convertir plus, il fallait personnaliser plus ?

On ne vous apprend rien, la personnalisation est votre meilleur allié pour augmenter vos conversions. La théorie, on la connaît. Mais concrètement, comment cela se traduit ?
Et bien cela se traduit par des outils, des affichages sur votre site internet qui incitent l’internaute à finaliser sa commande.

• La barre de progression est un élément récurrent dans les pages du processus de commande des sites e-commerce. Très visuelle, elle permet à l’internaute de savoir combien d’étapes le séparent de la finalisation de son achat. Le fait d’informer et de situer l’internaute le rassure et le guide jusqu’à la dernière étape. En fait, la barre de progression a un côté ludique, comme si l’internaute gagnait à atteindre l’étape finale.

• Pensez aux internautes perdus ! Qu’il s’agisse d’une question d’ordre technique ou un problème de choix, ne laissez pas ce visiteur s’en aller à cause de ses doutes. Préférez l’option du contact : proposez-lui de laisser son numéro de téléphone pour être rappelé. On ne doute pas que vos équipes sauront anéantir ses objections.

• On l’évoquait déjà dans cet article, le sentiment d’urgence permet de réassurer l’internaute et l’inciter à prendre sa décision rapidement. Comment ? En mettant en avant le nombre d’internautes qui consultent la même offre que lui, indiquant le stock réduit du produit visionné ou encore le nombre de réservations ayant été effectuées les dernières 24h.


Pour recevoir nos tendances remarketing trimestrielles et bien d’autres informations sur le marché du e-commerce, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on pinterest
Amélie

Amélie

Amélie est en charge de la création de contenu chez SaleCycle France. Vous pouvez la croiser à flâner dans les rues de Paris à la recherche de lieux insolites... ou dans les allées du salon de l'automobile !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *