L’email marketing en Europe et en France : statistiques & performances

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Newsletter, email d’abandon de panier, email d’abandon de navigation… Utilisé à chaque étape du parcours d’achat, l’email est devenu le chouchou des marketers.
SaleCycle mène l’enquête : email, es-tu toujours aussi performant ? Es-tu toujours aussi légitime au sein d’une stratégie de remarketing ?


1 • L’email, un outil utilisé à l’international

 
Pour commencer, il faut savoir que l’email est un outil très utilisé à travers le monde. Mais savez-vous sur quel continent il est le plus performant ? Et bien c’est en Europe que les chiffres sont les meilleurs.

Globalement, c’est en Europe qu’on observe les meilleures performances pour l’email Marketing avec un taux d’ouverture de 30% et un taux de clic de presque 18% — deux indicateurs pour lesquels l’Europe se classe premier.
Sur ces deux indicateurs, l’Amérique du Sud arrive 2ème. L’Afrique et l’Asie ont respectivement les taux d’ouverture et de clic-sur-ouveture les plus faibles. Des résultats qui s’expliquent par la plus forte pénétration d’autres moyens de communication dans ces régions comme WeChat en Asie, par exemple.


2 • L’email marketing, chouchou des pro, apprécié par les clients

 
On vient de le voir, avec un taux d’ouverture moyen de 23,5 % et un taux de clic moyen de 15% dans le monde, l’email est efficace. C’est pourquoi il est utilisé par 41% des marketers. Mais ce n’est pas tout ! L’email permet aussi de faire du volume via des envois massifs à moindre coût. Il est notamment moins cher qu’une campagne SMS ou qu’une campagne retargeting.

Du côté des internautes, l’email est un levier commercial apprécié : en France, 67% des internautes apprécient cet outil de communication promotionnel.


3 • La newsletter, un email pas comme les autres

 
80% des internautes sont abonnés à 6,4 newsletters en moyenne.
Et, si vous doutez encore de l’importance de communiquer avec votre audience via une newsletter, laissez-nous vous donner ce chiffre : 76 % des abonnés à une newsletter ont déjà acheté en suivant un lien qui y était inclus.

D’ailleurs, si vous souhaitez vous inscrire à la notre et recevoir tous les mois du contenu 100% e-commerce, c’est par ici :
 


 


4 • Les millenials, une cible sensible à l’email

 
Le challenge pour les marketers ciblant les millenials est de pouvoir s’adresser à eux sur le bon canal. Effectivement, 65 % des 25 – 34 ans disposent de plusieurs adresses emails et l’enjeu est donc de savoir sur laquelle de ces adresses les contacter.
Cette tranche de la population est particulièrement critique, peu fidèle et très sollicitée par les marques. C’est pourquoi, en plus de savoir sur quelle adresse email leur envoyer des communications, il faut veiller à personnaliser le message.

Pour en savoir plus sur la personnalisation, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet :

Comment booster son taux de conversion grâce à la personnalisation ?


5 • Le mobile, un canal plébiscité pour la lecture des emails

 
En 2018, la France comptait presque 42 millions de mobinautes, soit 75% de la population de l’Hexagone. Parmi eux, 88% se connectent quotidiennement à leur boîte email. L’email est un canal de communication très présent dans le quotidien de ces mobinautes puisqu’ils sont 61% à lire leurs emails via mobile (tablette et smartphone), contre 39% qui préfèrent encore le confort des desktop.

Le trafic sur les sites internet provient à 50 % du mobile alors que seulement 36 % des achats ont lieu sur ce même canal. Nous traitons de ce déséquilibre dans cet article :

Pourquoi le taux de conversion sur mobile est-il plus faible que sur ordinateur ?


Vous avez des questions ? Des remarques ? L’email, ça nous connaît et on est toujours ravis d’échanger à ce sujet. Laissez nous vos coordonnées et nous recontacterons au plus vite !


Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on pinterest
Amélie

Amélie

Amélie est en charge de la création de contenu chez SaleCycle France. Vous pouvez la croiser à flâner dans les rues de Paris à la recherche de lieux insolites... ou dans les allées du salon de l'automobile !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *