[Tuto SaleCycle] Comment utiliser les ‘Barres de Progression’ pour booster votre Panier Moyen ?

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Comme tout professionnel du e-commerce, vous le savez : les frais de port peuvent constituer un frein à l’achat. Le manque d’options de livraison est même la 2ème cause de l’abandon de panier dans le retail !

Cependant, une récente étude menée par Neopost auprès des 16-24 ans a mis en évidence une nouvelle tendance dans le comportement de ces consommateurs :

71%
des 16-24 ans déclarent qu’ils sont prêts à dépenser plus que prévu pour bénéficier de la livraison gratuite.

En d’autres termes, ils préfèrent investir leur argent dans un produit supplémentaire plutôt que dans la livraison. Comment tirer parti de cette observation pour limiter l’abandon de panier et augmenter la valeur du panier moyen sur votre site ?

C’est là que les « Barres de Progression » font leur entrée ! À la manière d’un fil d’ariane, elles vous permettent – par exemple – d’indiquer à l’utilisateur quelles sont les étapes qui le séparent de la livraison gratuite tant convoitée.

Dans ce nouveau ‘Tuto SaleCycle’, nous jetons un œil aux atouts des barres de progression : amélioration de l’ergonomie, enrichissement de l’expérience d’achat et augmentation des conversions en ligne.

 


1 • Comment ça marche ?

 
Les barres de progression peuvent être implémentées tant sur votre site, pour augmenter vos conversions, que dans un email de relance, suite à un abandon de panier.

Si vous utilisez les barres de progression sur votre site, vous avez la possibilité de les déclencher selon des scénarios définis, en fonction du comportement du visiteur. L’apparence graphique de cet outil est également totalement personnalisable, pour s’adapter au mieux à votre identité de marque et à votre stratégie e-commerce.

Apparence graphique

 

 

Scénarios de déclenchement

Temps passé sur la page

Au chargement de la page ou après une certaine durée d’inactivité.

Intention de sortie

Lorsque le visiteur s’apprête à fermer la fenêtre, quitter la page ou changer d’onglet.

Action spécifique

Lorsque le visiteur clique sur un CTA ou effectue une action.

 


 
 

2 • Applications pratiques

 

Les barres de progression vous permettent de mettre en avant des informations personnalisées, relatives à la finalisation d’une commande en ligne :

Vous pouvez par exemple indiquer le montant d’achat restant pour bénéficier de la livraison gratuite ou pour ‘débloquer’ une réduction spécifique « -10% supplémentaires dès 400 € d’achat ! »…

 

…et vous pouvez également rassurer l’internaute en lui indiquant le nombre d’étapes restant avant la validation de la commande. Un message simple mais qui peut vous rapporter beaucoup. En effet : pour 20% des utilisateurs, la raison principale d’abandonner leur panier est la complexité du paiement en ligne. Dans certains cas, les utilisateurs se découragent estimant – parfois à tort ! – qu’il leur reste encore de nombreuses étapes avant de passer commande.

Les barres de progression se révèlent donc très utiles dans ce cas : indice visuel rassurant, elles montrent à l’internaute qu’il ne lui reste plus qu’un ou deux clics pour recevoir chez lui les sneakers de ses rêves !

 


3 • Les clés du succès

 

  • Assurez-vous que la barre de progression soit bien visible, sans nuire à la lisibilité des autres éléments sur la page
  • Veillez à ce que votre message soit facile à comprendre, en indiquant de manière claire et concise les étapes restantes ou l’objectif final.
  • Soignez les règles de déclenchement pour afficher le bon message au bon moment à vos visiteurs hésitants.

 


Et si, vous aussi, vous adoptiez les barres de progression dans votre parcours d’achat ? Laissez-nous votre adresse email et nous prendrons contact avec vous au plus vite !


Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on pinterest
Caroline

Caroline

Responsable Marketing Europe du Sud dans les bureaux Parisiens de SaleCycle, Caroline a toujours été passionnée de Marketing et Communication... "avant même de savoir que c'est un métier" ! Et si elle n'est pas derrière son ordinateur ? C'est qu'elle peaufine sa recette de brownies pour le prochain goûter d'équipe !

Pour continuer la lecture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *